Des astuces pour bien installer un ascenseur de maison


Divers /

Afin de faciliter le déplacement des personnes âgées dans les maisons à étages, la majorité de personnes opte désormais pour l’installation d’ascenseur privatif. Ainsi, la mise en place de l’ascenseur domestique n’étant pas chose aisée, voici un article exposant dans les moindres détails les étapes à respecter lors de ce projet. Zoom sur ces étapes d’installation d’ascenseur de maison.

Définir l’emplacement et le budget

La première étape à privilégier avant l’installation de votre ascenseur de maison, c’est de déterminer le lieu idéal. À ce sujet, vous avez la possibilité de faire recours à un professionnel. Puisque certains bâtiments possèdent généralement des cages fermées et d’autres nécessitent quelques adaptations avant la pose d’ascenseur domestique. Il faut noter que l’emplacement des ascenseurs de maison peut varier selon les préférences des propriétaires. Ils peuvent être placés soit à l’intérieur de la maison, soit sur la façade à l’extérieur, soit dans la cage d’escalier ou soit dans la cour.

En ce qui concerne le budget, il est important d’avoir une idée aussi bien sur le prix approximatif de l’ascenseur privé que sur les travaux relatifs à son installation.

Choisir le type d’ascenseur et veiller au montage dudit appareil

Après avoir trouvé le lieu adapté pour l’installation de votre ascenseur privatif, vous devez vous focaliser sur la variété d’ascenseurs à choisir. En matière de sélection d’ascenseurs domestique, un large panel d’ascenseurs privatifs s’offre aux différents utilisateurs. Il s’agit essentiellement des ascenseurs avec ou sans fosse, des ascenseurs à gaine, des ascenseurs autoportants, des ascenseurs hydrauliques, des ascenseurs électriques, des ascenseurs extérieurs et les ascenseurs intérieurs.

Avant de procéder au montage de votre appareil, il faut non seulement creuser une fosse de 20 cm de profondeur pour l’équilibre de la cabine au niveau du rez-de-chaussée, mais prévoir également une hauteur complémentaire (2,6 cm) au niveau du dernier étage. Pour l’installation proprement dite de l’ascenseur privatif, l’expertise d’un maçon s’avère nécessaire. Puisqu’il est en mesure de bien monter l’appareil, de mieux positionner les portes et cabines, sans oublier les branchements électriques.