Pourquoi faire usage des masques FFP2 ou des masques chirurgicaux ?


Divers /

Pour lutter efficacement contre la pandémie du coronavirus et surtout limiter les risques de contamination, plusieurs mesures ont été prises au nombre desquelles nous avons le port systématique de masque de protection. Vous vous demandez sûrement quel masque choisir. Pas de soucis ! Nous vous proposons dans cet article deux types de masques recommandées à cet effet. Vous n’avez donc qu'à continuer la lecture.

Les masques FFP2 sont un bon choix !

Il faut d’abord savoir qu’un masque est un objet destiné pour le visage. Lorsque vous le placez, il couvre votre nez, votre bouche et votre menton. Alors, en cliquant ici, vous trouverez comment bien le placer. Particulièrement, le masque de type FFP2 est doté d’un dispositif de filtration. Cela vous garantit un air sain. Il filtre donc cet air que vous inspirez et empêche des jets de salives sur votre interlocuteur pendant une conversation. Ce qui est intéressant dans l’utilisation de ce masque, est qu’il constitue une barrière contre les agents infectieux qui peuvent se transmettre par voie aérienne. Il est aussi un anti-poussière très efficace. Notez bien : il n’est pas lavable ; jetez-le donc après 8h d’utilisation.

Les masques chirurgicaux peuvent aussi vous servir…

Opter pour un masque chirurgical, c’est opter pour une protection de soi et des autres. Son utilisation a d’énormes avantages. D’abord, quand vous mettez un masque chirurgical, vous participez à la réduction de la projection des gouttes de salive qui peuvent contenir des particules infectieuses invisibles à l’œil nu. Aussi, sachez que dans l’environnement pullulent des déchets inhalables contre lesquels vous devez vous protéger. En cas de contamination ou en cas de détection des symptômes de la Covid-19 ; même si ce n’est pas un vœu ; le port du masque chirurgical est le meilleur moyen pour limiter la propagation du virus autour de vous. Portez alors vos masques !