Quels sont les différents types de société ?


Divers /

Lorsqu’on est un entrepreneur après une étude du marché, il est important de choisir le type de sa société. Ceci permet d'opter pour le choix du statut de l'entreprise, du nombre d'associer et de plusieurs autres détails. Dans cet article, deux types de société parmi tant d'autres sont présentés pour vous aider.
Qu'est-ce que la SARL ?
La SARL, est l'un des types de sociétés très fréquentes à la France. Elle est définie comme une Société à Responsabilité Limitée. Elle est un choix de création d'une entreprise sans être beaucoup aidé par un autre partenaire. Excepté pour une création de SARL d'EURL ou unipersonnelle, il faut au moins deux associés pour créer une entreprise. Les partenaires sont des personnes avec qui on peut travailler ou des conseillers. Aussi, dans ce type de société, la place occupée par l'associer est définie par le capital qu'il a investi. Mais lorsqu'il a une mauvaise gestion tout comme celui qui a plus investi, les associés sont tous fautifs. Pour être bref, la SARL permet de bénéficier de plusieurs avantages. Les associés ont leur bien personnel protégé par ce type de société. Quant aux personnes majoritaires, ils bénéficient du régime de sécurité sociale.
LA EURL, qu'est-ce que c'est ?
Pas trop différente de la SARL, l'Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL), est un type de société qu'on peut choisir pour créer son entreprise. La seule différence entre la SARL et la EURL, est au niveau du nombre d'associer. Dans une entreprise à type EURL, on ne peut qu'avoir un seul partenaire. C'est un choix privilégié par toutes personnes qui désirent créer son entreprise sans avoir beaucoup d'associer. Pour ce type de société, on impose un tel choix au niveau du salaire de l'associé. Mais certains entrepreneurs choisissent de le faire au niveau de l'impôt des entreprises. Enfin, il faut noter qu'on peut faire d'une EURL, une SARL. Et ce, par l'intégration de nouveaux associés. Il est cependant important de savoir pour un tel changement la somme à dépenser est plutôt conséquente. Par ailleurs, la SA, SAS, SNC, la SCP et la EI sont aussi les autres types de société.